Blog

Roland Garros 2015: Le tournoi de tennis français
Ce week-end a commencé un événement magique attendu par tous les passionnés de tennis : Roland-Garros, LE tournoi du Grand Chelem sur terre battue !

Plus de 450 000 spectateurs et 13500 heures de tennis diffusées dans 175 pays pour 3 milliards de téléspectateurs. Depuis plus d’un siècle, il ouvre ses portes aux meilleurs joueurs de monde. Depuis 1928, il se déroule au stade Roland Garros. C’est après la célèbre victoire des trois mousquetaires en Coupe Davis en 1927 qu’a été prise la décision de construire un stade à Paris pour le tennis. Il porte le nom de l’un de ses membres – pionnier de l’aviation, Roland Garros, qui avait réussi la première traversée de la Méditerranée le 23 septembre 1913.

Roland Garros est le seul tournoi du Grand Chelem qui se passe sur terre battue. Cette surface est l’une des plus lentes mais assez spécifique grâce à sa sensibilité aux effets et la particularité du rebond des balles. Ce qui permet d’utiliser des effets liftés plus efficacement. « Surface de confort », elle est caractérisée par les avantages sur les appuis qui sont moins brusques et plus commodes pour les articulations.

3467288

Voici un Top 10 des phrases que vous entendrez forcément en regardant un match avec vos amis ou par vos commentateurs favoris :

« C’est une défaite encourageante pour la jeune Française »
« Et il se tourne vers son clan ! Quelle rage de vaincre »
« Sa Majesté Roger Federer ! Quelle grâce ! On a l’impression qu’il danse sur le court. »
« Est-ce que tu sais que chez les jeunes, Gasquet était meilleur que Nadal ? C’est pas pour rien qu’on l’appelle “le petit Mozart” »
« Allez Jo, on y croit ! »
« Tient-on enfin avec Lucas Pouille LE successeur de Yannick Noah ? »
« De toute façon, les Français n’ont pas le mental »
« Et Rafael Nadal qui remporte une nouvelle fois Roland-Garros. Alors qu’on le pensait au plus mal.»
« Bah alors, Jo-Wilfried, on a oublié ses Kinder Bueno ? ! »
« Federer-Monfils ? Je m’en fous, de toute façon c’est la Suisse qui gagne »

Vous en avez déjà entendu après quelques jours de compétition ? Chez Adomeo Sport, nous étions ravis d’être assis loin des cabines de commentateur…

Le résumé du Paris – Roubaix 2015

1428928923

C’est sous un grand soleil que s’est déroulé le Paris-Roubaix 2015, cette 113éme édition a vu la victoire d’un Allemand, John Degenkolb.

Sur l’arrivée mythique du vélodrome de Roubaix, Degenkolb s’est imposé au sprint devant Greg Van Avermaet (BMC), Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step) et le vainqueur de l’étape des pavés du dernier Tour de France, Lars Boom (Astana). C’était la situation idéale  pour ce redoutable finisseur qu’est John Degenkolb, qui a surtout su tirer son épingle du jeu au cours d’une journée animée.

Les pavés ont fait la sélection 

L’Enfer du Nord, c’est avant tout 27 secteurs pavés à négocier. De quoi effectuer assez rapidement une première sélection dans le peloton parmi les coureurs les moins aguerris ou les physiques plus fragiles. Quand les pavés n’ont pas éprouvé les coureurs, les crevaisons se sont chargées de saper le moral des troupes qui n’avaient pas fait le pari de rouler en tête,

 

La SNCF ne lésine pas sur la sécurité

La SNCF porte plainte contre X, après le franchissement par des coureurs d’un passage à niveau fermé sur la commune de Wallers (Nord). Alors que les barrières étaient baissées, plusieurs coureurs ont forcé le passage, ce qui est interdit par le règlement. Quelques secondes plus tard, un TGV a fractionné le peloton en deux. Pourtant, aucun coureur n’a été mis hors-course, contrairement à 2006.

«Le peloton se trouvait à dix mètres lorsque les barrières ont commencé à se fermer, a expliqué dimanche le jury des commissaires.

Il n’a pas été possible aux coureurs de tête de s’arrêter dans des conditions de sécurité suffisantes. La deuxième partie du peloton a été stoppée

Vos souvenirs ?

Adomeo Sport était aussi sur les pavés, profitant des premiers rayons de soleil de ce mois d’avril, et vous qu’avez-vous fait ce dimanche ? Envoyez-nous vos photos du Paris-Roubaix…

Quoi de neuf sur le blog ?

Pour la 113ème édition du Paris-Roubaix ce sont 52,7 kilomètres de pavés que les coureurs de Paris-Roubaix affronteront pour cette édition de « l’Enfer du nord » sur une distance totale de 253.5 kilomètres, soit 3,5 km de moins que la précédente édition. Mais il y aura 1600 mètres de secteurs pavés en plus sur les 27 secteurs.

Selon ASO, l’organisateur, les 3 secteurs qui méritent 5 étoiles  pour leur difficulté sont : la trouée d’Arenberg, Mons-en-Pévèle (Adomeo Sport y sera) et l’Arbre. Ce dernier tronçon est d’ailleurs, selon

Thierry Gouvenou, responsable du parcours, plus difficile qu’avant : « Avec le temps, le Carrefour de l’Arbre est devenu un secteur de plus en plus délicat à aborder. En termes de difficulté, il n’aura presque rien à envier à la Trouée d’Arenberg cette année. Je crois que sur toute la longueur du secteur, il n’y a pas un seul pavé droit ! »

9986574

 

 

 

 

 

 

Humide ou ensoleillé ?

La question que l’on se pose chaque année est de savoir s’il fera beau ou non, notamment pour les spectateurs tout au long des routes et pavés et si ces mêmes pavés seront au sec… Suite à ces quelques jours de beau temps, et grâce aux travaux réalisés les secteurs devraient être dans leur totalité au sec même s’il y a encore à ce jour quelques mares d’eau qui devraient s’assécher d’ici dimanche. Le passage des véhicules, lors des reconnaissances des équipes prévues pour la plupart jeudi et vendredi, devrait accélérer l’opération, avec l’aide de la météo, clémente selon les prévisions pour la semaine. A l’exception d’une perturbation annoncée pour samedi.

La 113e édition de Paris-Roubaix partira dimanche matin de Compiègne à 10h20 pour rejoindre le vélodrome de Roubaix.

Les favoris…

Cette année Tom Boonen et Fabian Cancellara, deux des grands favoris de ces dernières années, seront absents.  Quant à Alexander Kristoff, vainqueur du Tour des Flandres dimanche dernier, fait figure de vainqueur potentiel. Mais Niki Terpstra, qui a remporté l’édition 2014 est aussi un prétendant. Comme Thomas, Vanmarcke, Sagan ou encore Wiggins.

Rendez-vous au Vélodrome de Roubaix pour le final.

Retrouvez l’équipe de Adomeo Sport sur les secteurs de Mons-en-Pévèle et de Mérignies pour récupérer des goodies cycliste… 😉