Quoi de neuf sur le blog ?

Quoi de neuf sur le blog ?

Pour la 113ème édition du Paris-Roubaix ce sont 52,7 kilomètres de pavés que les coureurs de Paris-Roubaix affronteront pour cette édition de « l’Enfer du nord » sur une distance totale de 253.5 kilomètres, soit 3,5 km de moins que la précédente édition. Mais il y aura 1600 mètres de secteurs pavés en plus sur les 27 secteurs.

Selon ASO, l’organisateur, les 3 secteurs qui méritent 5 étoiles  pour leur difficulté sont : la trouée d’Arenberg, Mons-en-Pévèle (Adomeo Sport y sera) et l’Arbre. Ce dernier tronçon est d’ailleurs, selon

Thierry Gouvenou, responsable du parcours, plus difficile qu’avant : « Avec le temps, le Carrefour de l’Arbre est devenu un secteur de plus en plus délicat à aborder. En termes de difficulté, il n’aura presque rien à envier à la Trouée d’Arenberg cette année. Je crois que sur toute la longueur du secteur, il n’y a pas un seul pavé droit ! »

9986574

 

 

 

 

 

 

Humide ou ensoleillé ?

La question que l’on se pose chaque année est de savoir s’il fera beau ou non, notamment pour les spectateurs tout au long des routes et pavés et si ces mêmes pavés seront au sec… Suite à ces quelques jours de beau temps, et grâce aux travaux réalisés les secteurs devraient être dans leur totalité au sec même s’il y a encore à ce jour quelques mares d’eau qui devraient s’assécher d’ici dimanche. Le passage des véhicules, lors des reconnaissances des équipes prévues pour la plupart jeudi et vendredi, devrait accélérer l’opération, avec l’aide de la météo, clémente selon les prévisions pour la semaine. A l’exception d’une perturbation annoncée pour samedi.

La 113e édition de Paris-Roubaix partira dimanche matin de Compiègne à 10h20 pour rejoindre le vélodrome de Roubaix.

Les favoris…

Cette année Tom Boonen et Fabian Cancellara, deux des grands favoris de ces dernières années, seront absents.  Quant à Alexander Kristoff, vainqueur du Tour des Flandres dimanche dernier, fait figure de vainqueur potentiel. Mais Niki Terpstra, qui a remporté l’édition 2014 est aussi un prétendant. Comme Thomas, Vanmarcke, Sagan ou encore Wiggins.

Rendez-vous au Vélodrome de Roubaix pour le final.

Retrouvez l’équipe de Adomeo Sport sur les secteurs de Mons-en-Pévèle et de Mérignies pour récupérer des goodies cycliste… 😉

 

Administrator